Version imprimable de cet article Version imprimable

Le sport scolaire, la seule activité en dehors des cours

La Fédération Royale Sportive de l’Enseignement Libre était de passage à Miavoye ce jeudi, pour proposer une matinée découverte ballons aux écoles primaires de la commune d’Onhaye.

Ils sont environ 25 dans le Complexe Sportif de Miavoye. 25, c’est plus que la bulle de 10 imposée par le gouvernement. Mais ici, il ne s’agit pas d’un entraînement d’un club, on assiste bien à une activité scolaire, pour les écoles primaires de la commune d’Onhaye. La Fédération Royale Sportive de l’Enseignement Libre met sur pied une matinée découverte ballon. Mathieu Effinier travaille pour la FRSEL :

Ils ont six ateliers différents, ça dure une heure, il y a du handball, de la précision et de la puissance au niveau du foot, un exercice de rapidité, etc. Ils prennent du plaisir. Cela fait du bien aux élèves de sortir du contexte de l’école.

Cette matinée sera peut-être la seule activité de l’année autre que les cours habituels pour ces enfants, en l’absence de tout voyage scolaire. Les organisateurs de la fédération du sport scolaire maintiennent donc ces journées d’initiation, mais leur champ d’action est bien plus réduit aujourd’hui que par le passé, comme l’explique Christophe Thirion :

Certaines écoles, certaines communes sont plus réticentes à l’idée de nous accueillir, ce qu’on peut comprendre. On essaye de prendre toutes les précautions, on prend beaucoup moins d’élèves. Avant, pour une journée comme aujourd’hui, on accueillait 300 élèves. Ici, on ne sera même pas à 80. Mais les enfants en profitent malgré tout.
Laurent Dosimont, Journaliste
laurent.dosimont matele.be

Album de l'article